Marie Sexton couverture livre

Type de lecture : Nouvelle numérique uniquement

Alors que j’encaissais une nouvelle difficile à avaler, je me suis dit : Et si je trompais ma déception en lisant un conte ? Oui, mais lequel ?

Un peu par hasard, je suis tombée sur « Cinder » de Marie Sexton. Une nouvelle MxM publiée en 2014. Est-ce que j’étais si contrariée que je n’ai pas compris le synopsis ? De ce fait, j’ai plongé dans le texte un peu à l’aveuglette.

Les points positifs :

J’ai adoré l’écriture fluide de l’autrice. C’est le premier texte que je lis d’elle et ça ne sera pas le dernier puisque je me suis aussi achetée en même temps : « le coeur en balance » (mais chuuttt, ne dite rien, je ne l’ai pas encore lu).

Bref !  Je suis rentrée très facilement dans ce remake de Cendrillon. Tout y est… Le beau prince, le jeune homme corvéable et tyrannisé par son horrible famille (et pas belle-famille), un bal réservé aux jeunes filles exclusivement et une adorable fée qui va lui arranger sa dernière soirée en compagnie du Prince. La transformation d’Eldon en princesse d’un soir et bien sûr la chaussure indomptable ! (L’accessoire « Must-Have » de toute Cendrillon qui se respecte.)

Le ton de la nouvelle est léger. Toutefois, les méchants (enfin ici les méchantes) sont en l’occurence de bonnes têtes à claques. La complicité du couple est évidente tout de suite, sans forcer. En lisant cette nouvelle, je me suis rendue compte que je n’avais pas besoin au final de faire des descriptions précises qui me prennent la tête assez souvent lorsque je présente un personnage. Je ne sais pas à quoi l’un et l’autre ressemble.

Je me suis posée tout un tas de questions tout au long de ma lecture (oui encore), notamment comment l’autrice allait terminer son histoire… Je devine les fins à la moitié du texte, pas là. Peut-être parce que je m’étais préparée à une autre fin ? Est-ce que je  me sens frustrée pour autant ? Non, pas vraiment. C’est vraiment la nouvelle pour se divertir, alors je l’ai prise comme elle est venue et j’ai fermé ma liseuse avec le sourire.

Les points négatifs :

Je n’en ai pas vraiment, ou ce n’en est pas vraiment un : le ton « trop » léger de l’histoire. Je sais, c’est un conte. Mais justement, j’en ai lu quelques uns réécrits et l’aura de mystère qui plane dans l’atmosphère m’a manqué.  Ça m’apprendra à être accro aux trucs glauques.

Conclusion : Si comme moi on passe une mauvaise soirée, c’est l’arme idéale pour passer à autre chose. Léger, il se lit tout seul et on sait qu’à la fin tout finira bien. (Et je crois que je vais me remettre en question !). 

J’ai essayé de vous donner mon avis, sans trop vous spoiler. A bientôt pour une autre découverte 😀

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *